Le jeûne : une solution efficace pour atteindre son objectif de poids ?

Le jeûne : une solution efficace pour atteindre son objectif de poids ?

 

Que ce soit pour perdre du poids ou « détoxifier » son organisme, certains recommandent le jeûne. Cette méthode est-elle vraiment adaptée pour les personnes souhaitant perdre du poids ou le contrôler ?

Qu’est-ce que le jeûne ?

Le jeûne est défini comme une privation volontaire de nourriture et de boisson, exceptée l’eau. Il existe plusieurs types de jeûnes :

  • Le jeûne intermittent correspondant à un arrêt complet de l’ingestion de nutriments, sans restriction hydrique, durant quelques heures à quelques jours (<72 heures).
  • Le jeûne complet correspondant à un arrêt complet de l’ingestion de nutriments sans restriction hydrique, durant quelques jours (> 72 heures)
  • Le jeûne partiel correspondant à un arrêt partiel de l’ingestion de nutriments (sont autorisés bouillons de légumes, fruits, jus de fruits… sans dépasser 250 à 300 kcal/jour) sans restriction hydrique, pendant quelques jours (> 72 heures).

Ces pratiques sont les principales, mais il existe de nombreuses variations de jeûne.

Lors d’un jeûne, l’organisme passe par plusieurs phases :

  • Phase 1 – quelques heures après le dernier repas : utilisation des réserves de glycogène (forme de stockage du glucose) permettant d’utiliser les dernières ressources en glucose facilement disponibles dans l’organisme.
  • Phase 2 – environ 12 à 24 h après le dernier repas : diminution des réserves de glycogène, et par conséquent, diminution de l’utilisation de glucose par les muscles pour préserver les dernières ressources disponibles pour les cellules dépendantes au glucose comme celles du cerveau ou les globules rouges.
  • Phase 3 – au bout de 1 à 5 jours de jeûne : initiation de la néoglucogénèse, c’est-à-dire une production de glucose par l’organisme à partir d’acides aminés (fonte musculaire) ou de glycérol (molécule composant les triglycérides).
  • Phase 4 – au bout de 5 à 7 jours de jeûne : production de corps cétoniques et oxydation au niveau cérébral, permettant une épargne protéique par diminution de la néoglucogénèse.

Les personnes pratiquant le jeûne peuvent le faire pour plusieurs motivations : « détoxification » de l’organisme, perte de poids, recherche de bien-être… les bénéfices du jeûne font néanmoins débat.

Cette méthode est-elle efficace pour la perte ou le contrôle du poids ?

Comme expliqué précédemment, à partir d’un jour de jeûne, l’organisme puise dans ses réserves de gras afin de produire de l’énergie pour continuer à fonctionner. Mais, bien que l’organisme s’adapte, une sensation de fatigue est généralement présente les premiers jours. De plus, le fait de ne consommer aucun aliment hormis l’eau ne permet pas de couvrir les besoins journaliers en nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments…).

En outre, l’organisme va considérer le jeûne comme une période de « famine » ; dès que le pratiquant du jeûne reprendra une alimentation normale, son organisme va s’adapter et faire de plus grandes réserves de gras en prévision d’une potentielle nouvelle période de famine. C’est pourquoi après une période de jeûne, la reprise d’une alimentation normale conduit souvent à une prise de poids plus importante que le poids perdu lors du jeûne.

Et le programme Kriss‑Laure ?

Le programme KRISS‑LAURE n’inclut pas de période de jeûne. En effet, l’objectif des programmes est d’accompagner les personnes dans la perte de poids sans aucune sensation de faim ou de fatigue, bien au contraire. KRISS‑LAURE propose des repas avec un apport calorique réduit afin de contrôler son poids tout en procurant tous les nutriments nécessaires à sa santé au quotidien. KRISS‑LAURE vous apporte tonus et vitalité au quotidien.