Le régime méditerranéen : un mode de vie aux nombreux atouts

Le régime méditerranéen est l’un des modes d’alimentation les plus connus et reconnus dans le monde : il est classé au patrimoine immatériel de l’UNESCO. Pourquoi une telle reconnaissance ? Sur quels principes repose-t-il ?

Qu’est-ce que le régime méditerranéen ?

Le régime méditerranéen, aussi appelé régime crétois, est nommé ainsi de par son origine géographique.
Ce mode d’alimentation se caractérise tout d’abord par les aliments le constituant : des fruits et légumes à volonté, des féculents et céréales de préférence complets, de l’huile d’olive comme matière grasse, des noix, du poisson ou de la viande blanche comme sources protéiques et des produits laitiers en quantité modérée. Les aliments ultra-transformés et les viandes rouges y sont à limiter.


La composition de ce mode d’alimentation permet d’apporter en quantité significative de nutriments bénéfiques tels que les fibres, les oméga-3 ou encore des antioxydants, et en parallèle de limiter l’apport de certains nutriments plutôt délétères pour la santé : les acides gras saturés et trans, les sucres ajoutés…


Outre les aliments, le régime méditerranéen est spécifique aussi par la culture et les activités qui l’accompagnent, c’est-à-dire une activité physique régulière, de la convivialité lors des repas, la préférence des produits locaux et de saison… (voir Figure 1).
Bien que le terme régime est utilisé, le régime méditerranéen est un véritable mode de vie.

pyramide de la diete mediterranéenne

 

Quels sont ses bénéfices ?


De nombreuses études observationnelles ont été menées autour de ce régime, et ainsi de nombreuses vertus lui ont été associées.
Une bonne observance de la diète méditerranéenne a été associée à une diminution du taux de cholestérol sanguin, à une perte de poids…, mais aussi et surtout à une réduction de la survenue de maladies cardio-vasculaires (Esposito et al, 2011 ; Garcia-Arellano et al, 2015)
Au-delà des bénéfices sur la santé, le régime méditerranéen est reconnu comme étant durable.


Les modes d’alimentation durables sont définis comme : « des régimes à faible impact qui contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à une vie saine des générations présentes et futures. Une alimentation durable est protectrice et respectueuse de la biodiversité et des écosystèmes, culturellement acceptable, accessible, économiquement équitable et abordable ; nutritionnellement adaptée, sûre et saine ; tout en optimisant les ressources naturelles et humaines» (FAO / Bioversity, 2010).


Les nombreux atouts de ce mode de vie en font une référence. Pour exemple, les dernières recommandations du Programme National Nutrition Santé s’en inspirent largement : Aller vers plus de noix et de produits céréaliers complets, Réduire la viande rouge et la charcuterie, Augmenter l’activité physique…

Et les produits Kriss‑Laure ?

Les ingrédients mis en œuvre dans les produits Kriss‑Laure ont été sélectionnés pour apporter des nutriments d’intérêt.
Par exemple, les Smart-Repas intègrent un mélange d’huile de colza pour les oméga-3, et d’huile d’olive pour les polyphénols aux propriétés antioxydantes.
Les programmes Kriss‑Laure ont pour objectif de vous accompagner pour atteindre votre objectif quel qu’il soit : Minceur, Bien-être ou Energie. Chacun de ces programmes inclus au quotidien un ou deux repas traditionnels. Pour ces repas, pourquoi ne pas faire du régime méditerranéen une source d’inspiration ?


Sources : Esposito, K., Kastorini, C. M., Panagiotakos, D. B., & Giugliano, D. (2011). Mediterranean diet and weight loss: meta-analysis of randomized controlled trials. Metabolic syndrome and related disorders, 9(1), 1-12.
Garcia-Arellano, A., Ramallal, R., Ruiz-Canela, M., Salas-Salvadó, J., Corella, D., Shivappa, N., ... & Estruch, R. (2015). Dietary inflammatory index and incidence of cardiovascular disease in the PREDIMED study. Nutrients, 7(6), 4124-4138.