Les bénéfices nutritionnels du cacao

Les bénéfices nutritionnels du cacao

 

Le chocolat est l’aliment plaisir par excellence pour de nombreux Français. Son ingrédient de base, le cacao, renferme de nombreux atouts nutritionnels.

D’où vient le cacao ?

Originaire d’Amérique centrale, le cacaoyer (Theobroma cacao) est un arbre produisant des fruits appelés cabosses. Ces fruits contiennent des fèves qui sont fermentées, séchées, concassées et torréfiées, pour obtenir le cacao (Syndicat du chocolat, 2020).

Quels sont les bénéfices nutritionnels du cacao ?

Le cacao pur en poudre se compose principalement de protéines (22,4 g pour 100 g) et de lipides (20,6 g pour 100 g). Il contient également une quantité très intéressante de fibres avec 29,5 g de fibres pour 100 g de poudre (Anses, 2020).
Côté micronutriments, il est source de vitamine B9 et de plusieurs minéraux. C’est d’ailleurs grâce à cette composition que les propriétés antioxydantes du cacao sont souvent mises en avant. En effet, le cacao est riche en magnésium, zinc, cuivre et manganèse (Anses, 2020), qui sont des nutriments contribuant à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
En plus de ces éléments, le cacao contient des polyphénols, parmi lesquels les flavanols qui auraient également des propriétés antioxydantes, et de la théobromine en faible quantité, alcaloïde qui aurait des vertus apaisantes.
A ce jour, le cacao ne compte qu’une seule allégation de santé autorisée. Celle-ci est une allégation propriétaire1 du fabricant de chocolat Barry Callebaut qui a obtenu un avis favorable de l’Efsa pour l’allégation : « Les flavanols de cacao aident à préserver l’élasticité des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à une circulation sanguine normale ». Cet effet bénéfique est obtenu pour la consommation journalière de 200 mg de flavanols de cacao, ce qui correspond à 10 g de chocolat noir riche en flavanol.


1Une allégation de santé propriétaire est une allégation de santé pour laquelle le demandeur a fait d’une demande de protection des données. Une fois autorisée, l’allégation est donc la propriété exclusive du demandeur pour une durée de 5 ans.

Quelle est la différence entre cacao et chocolat ?

Le cacao est l’ingrédient brut issu des fèves du cacaoyer. Le chocolat, quant à lui, est un produit dont l’ingrédient de base est le cacao.
Le terme « chocolat » est défini par la réglementation : il désigne le produit obtenu à partir de produits de cacao et de sucres contenant pas moins de 35 % de matière sèche totale de cacao, dont pas moins de 18 % de beurre de cacao et pas moins de 14 % de cacao sec dégraissé (cacao maigre) (JORF, 2003). Il existe une grande variété de chocolats : chocolat au lait, chocolat fourré, bonbon de chocolat… Dans ces denrées, du sucre, de la matière grasse, du lait et/ou d’autres ingrédients comme par exemple des fruits secs, sont ajoutés au cacao (DGCCRF, 2019).

Et les produits Kriss‑Laure ?

Kriss‑Laure met en œuvre du cacao dans ses Entremets Noir de cacao (20,6 % de poudre de cacao) et Douceur de cacao (15 % de poudre de cacao), ainsi que sur ses Barres Gourmandes avec un enrobage au chocolat. L’utilisation de cacao joue un double rôle : il contribue naturellement à l’enrichissement en micronutriments, et surtout il apporte de la gourmandise aux produits !

Sources : Anses, 2020. Tables Ciqual. Date de consultation : 23/03/2020 DGCCRF, 2019. Chocolat : consultez les étiquettes !, Fiches pratiques, Novembre 2019. JORF, 2003. Décret n°2003-702 du 29 juillet 2003 […] en ce qui concerne les produits de cacao et de chocolat destinés à l'alimentation humaine. Syndicat du chocolat, 2020. Les étapes de fabrication – Matières premières : de la cabosse au cacao. Date de consultation : 23/03/2020